Mise en oeuvre de l'OPCAT au Rwanda - FAQ

Le 30 juin 2015, le Rwanda est devenu un État partie au Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture (OPCAT) avec l'obligation d'établir un mécanisme national de prévention (MNP). Considérant que le MNP est un nouveau mécanisme reflétant la mise en œuvre des obligations internationales en matière de droits humains, le Ministère de la Justice du Rwanda, en collaboration avec la Commission Nationale des Droits de l'Homme, a jugé important d'élaborer un outil informatif.

À cet égard, ils ont identifié une liste de 10 questions fréquemment posées sur la base des discussions qu'ils ont eues avec les parties prenantes et les acteurs potentiels dans le domaine de la prévention de la torture lors des réunions de consultation. Ils ont fourni des réponses courtes aux questions qui sont écrites de manière amicale afin que le grand public puisse avoir une idée de la signification de l'OPCAT et de ses organes opérationnels, à savoir le MNP et le Sous-Comité des Nations Unies pour la prévention de la torture.

Développé comme un outil informatif de base pour aider les lecteurs à comprendre comment le Rwanda promeut et met en œuvre l'OPCAT, ce guide peut également être utilisé par n'importe quelle partie intéressée souhaitant contribuer à la promotion et à la mise en œuvre de l'OPCAT.