L'APT et le CICR organisent une table ronde sur les bonnes pratiques en matière de garde à vue

mardi, 5 décembre 2017

Les garanties pour prévenir la torture, les enquêtes pénales et les entrevues d'enquête ont été les trois principaux sujets abordés lors de la table ronde de deux jours organisée par l'APT et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en décembre à Genève. La Table ronde d'experts sur les bonnes pratiques en matière de garde à vue a rassemblé 28 hauts responsables de police de 22 pays, ainsi que d'autres experts en matière de garanties, d'enquêtes criminelles et d'entretiens d'investigation.

Praticiens et experts ont entendu des exposés sur la valeur préventive des garanties juridiques et procédurales en garde à vue, notamment sur les droits d'accès à un avocat et à un médecin, ainsi que sur les principes régissant les enquêtes criminelles et les entrevues policières. Ils ont également eu l'occasion de discuter des défis spécifiques auxquels ils sont confrontés dans différents contextes à travers le monde, et des moyens de les surmonter, ainsi que d'échanger de bonnes pratiques.

Cette table ronde, organisée conjointement par l'APT et le CICR, a également été l'occasion pour l'APT de lancer sa nouvelle vidéo d'animation – « Transformer les pratiques policières : de la coercition à la justice », produite avec l'Anti-Torture Initiative – sur l'importance fondamentale des auditions non-coercitives des suspects et de la mise en œuvre de garanties pendant les premières heures de garde à vue.