2014 : Répondre à la vulnérabilité des enfants en détention

La privation de liberté pour les enfants devrait être utilisée uniquement comme une mesure de dernier ressort et pour la période de temps la plus courte appropriée et devrait tendre à la rééducation et la réinsertion des enfants dans la société. Cependant, plus d'un million d'enfants sont privés de liberté dans le monde entier.

Dans de nombreux pays, des questions ont été soulevées concernant les conditions et le traitement des enfants en détention, y compris l'utilisation de l'isolement et des moyens de contrainte, la détention dans des établissements pour adultes, l'absence de mécanismes de plaintes et le contact avec la famille, le manque de personnel spécialisé et le manque d'éducation et de loisirs. Les filles privées de liberté sont particulièrement vulnérables en raison de leur âge, de leur sexe et de leur petit nombre.

Les mécanismes nationaux de prévention (MNP) établis en vertu du Protocole facultatif à la Convention des Nations Unies contre la torture peuvent jouer un rôle très important dans la prévention des abus et des mauvais traitements contre les enfants privés de liberté. Afin d’identifier des stratégies qui puissent remplir ce rôle, l’APT a organisé deux jours de réunions avec MNP et autres experts dans ce domaine.

 

Le 26 juin 2014: MNP et autres experts

  • Examiner les facteurs de risques et les situations qui contribuent à l’abus et aux mauvais traitements des enfants en conflit avec la loi en détention.
  • Identifier des stratégies pour les MNP afin qu’ils répondent à ces questions quand ils exercent leur mandat de prévention.
  • Renforcer la coopération entre les MNP et d’autres acteurs clef.

Le 27 juin 2014 : MNP

  • Discuter des défis rencontrés par les MNP dans l’exercice de leur mandat de prévention en ce qui concerne les questions spécifiques traitées le premier jour du colloque.
  • Echange de bonnes pratiques et méthodes de travail entre les MNP.
  • Renforcer la coopération entre les MNP.

 

Plus d'informations

Note d'information : Répondre aux situations de vulnérabilité des enfants en détention

Agenda