Accueil A propos de l'APT Que faisons-nous? Foire aux questions

Foire aux questions

Que fait l’APT pour les victimes de torture?

Pourquoi l’APT ne dénonce-t-elle pas les Etats tortionnaires?

Pourquoi l’APT ne traite-t-elle pas de cas individuels de torture ?

Comment l’Apt decide-t-elle des pays dans lesquels elle s’engage?

Comment l’Apt sélectionne-t-elle ses partenaires?

Mon organisation peut-elle recevoir des fonds de l’APT?

Que fait l’APT pour les victims de torture?
De nombreuses ONG de droits humains poursuivent un même objectif: un monde sans torture ni mauvais traitements. Nous soutenons de tout notre cœur et collaborons avec des organisations nationales et internationales dont l’action principale est la documentation et la dénonciation d’actes de torture ainsi que la réhabilitation des victimes. L’APT quant à elle se concentre sur la prévention de la torture: nous encourageons tous les acteurs à adopter des mesures qui permettront d’empêcher de futures violations et de futures victimes. Notre action comprend le plaidoyer pour la création de mécanismes de plaintes efficaces ainsi que l’indemnisation et la réhabilitation des victimes de torture.


Pourquoi l’APT ne dénonce-t-elle pas les Etats tortionnaires?
La dénonciation publique d’actes de torture est importante mais cette approche traditionnelle est déjà mise en oeuvre de façon effective par un grand nombre d’autres ONG. L’APT adopte une approche complémentaire et unique qui se concentre sur la prévention de la torture à travers le plaidoyer, des formations et des conseils pratiques. Notre objectif est de renforcer les capacités de nos partenaires à adopter des actions concrètes pour prévenir la torture et les mauvais traitements dans leurs pays. Cette approche repose sur un nécessaire dialogue et une coopération avec les autorités. Une telle approche préventive ne peut dès lors s’appliquer que dans des pays dans lesquels les autorités font preuve d’une certaine volonté politique de combattre la torture et les mauvais traitements. En revanche, réduire les risques de torture est nécessaire partout car aucun Etat n’est immunisé contre la torture.


Pourquoi l’APT ne traite-t-elle pas de cas individuels de torture ?
Lorsque des actes de torture ont été commis, il est essential pour la lutte contre ce fléau, que les cas individuels soient bien documentés et que ces actes soient dénoncés. Plusieurs ONG fournissent assistance juridique et médicale aux victimes de torture et s’engagent aussi dans la lutte contre l’impunité. L’APT coopère avec ces organisations. Notre approche, basée sur la prévention est toutefois complémentaire. En encourageant la mise en place de cadres juridiques, des visites régulières à tous les lieux de détention, des systèmes de plainte, nous contribuons à créer les conditions permettant de diminuer le risque de torture. En travaillant au niveau du système, plutôt que sur des cas individuels spécifiques, notre but est de construire un environnement avec une faible probabilité que des actes de torture soient commis.


Comment l’Apt decide-t-elle des pays dans lesquels elle s’engage?
Une stratégie de prévention effective requiert un certain degré de volonté politique de lutter contre la torture, volonté publiquement exprimée et vérifiable. Lorsque la torture est utilisée de façon systématique pour faire taire les opposants politiques, alors les initiatives en matière de prévention risquent fort d’échouer ou d’être utilisées à des fins de propagande.
C’est pourquoi le premier critère guidant notre décision de nous engager dans un pays est l’existence d’une telle volonté politique. Parmi les autres critères figurent :

Comment l’Apt sélectionne-t-elle ses partenaires?
L’APT travaille en partenariat avec différents types d’organisations, selon les pays. Nos partenaires sont aussi bien des ONG, des institutions nationales des droits de l’homme, des autorités, des instituts de formation ou encore des universités). Un partenariat nécessite de la confiance et une bonne communication fondées sur:

Mon organisation peut-elle recevoir des fonds de l’APT?
L’APT est une ONG internationale et non pas un bailleur de fonds. Par conséquent, nous ne subventionnons pas d’autres organisations. Nous pouvons toutefois développer des projets conjoints, pour lesquels nous pouvons le cas échéant soumettre des demandes de financement conjointes.

 

Dernier Tweet